Afin de prévenir les accidents, souvent graves, dus à l’utilisation des engins de manutention mobiles dans les entreprises, les organismes de prévoyances de l’état préconisent une formation des conducteurs.

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) est encadré par une recommandation de la CNAMTS. Il constitue en quelque sortes un permis de conduire valable pour un ou plusieurs types d’engins de manutention. Il est détenu par le salarié, et l’accompagne au cours de sa vie professionnelle durant sa validité.

La formation CACES est donc la garantie pour l’employeur que le personnel qui intervient sur un chantier a bénéficié de la formation nécessaire pour conduire un engin de manutention. La réglementation (article R.4323 du code du travail) stipule que “la conduite des équipements de travail mobiles automoteurs autoportés et des équipements de travail servant au levage est réservée aux travailleurs ayant reçu une formation adéquate. Cette formation doit être complétée et réactualisée chaque fois que nécessaire.”

Des conditions sont nécessaires pour prétendre à la formation CACES :

  • Réussir aux tests théoriques et pratiques avec un minimum de 07/10
  •  Savoir lire et comprendre le français
  • Avoir plus de 18 ans

La différence entre formation CACES et autorisation de conduite

La loi exige que les engins présentant un risque particulier soient conduits par des travailleurs possédant une autorisation de conduite. L’autorisation de conduite est similaire à la formation CACES mais n’inclut pas la validation des acquis avec un examen final en formation.

Cela entraîne bien sûr des changements tels que la réduction de la durée étant donné qu’il n’y a pas de test en fin de formation et donc du prix. Concernant l’utilisation avec une autorisation de conduite, le stagiaire n’est autorisé à conduire que dans locaux de l’entreprise. Les arrêtés de 2 décembre 1998 énumèrent notamment la liste des équipements concernés par les autorisations de conduites :

  • Les chariots automoteurs de manutention à conducteur porté
  • Les grues à tour
  • Les engins de chantiers télécommandés ou à conducteur porté
  • Les plates-formes élévatrices mobiles de personnel

L’autorisation de conduite est délivrée sous les conditions suivantes :

  • Avoir suivi une formation et une évaluation
  • Être déclaré apte par la médecine du travail
  • Connaître les lieux et les instructions à respecter sur le site de l’entreprise

Les différentes catégories de formation CACES :

Types Engins Nombre catégories Durée validité
R372 Chantier 10 10 ans
R377 Grues 2 avec 2 types de conduites 5 ans
R386 PEMP 2 groupes  avec 2 catégories 5 ans
R389 Chariot élévateur 6 5 ans
R 390 Grues auxiliaires 5 5 ans

 

Intitulé de la formation Référence réglementaire Téléchargement
echafaudages-roulants.PDF Décret 2004-294 du 1/09/2004 Article R 4323-69 code du travail  Voir document pdf
caces-engins-de-chantier.PDF Recommandation CNAMTS R372 Conduite : Articles R4323-55 à R4323-57 du code du travail. Formation à la sécurité : Articles L4141-2, R4141-3 et R4141-13 du code du travail  Voir document pdf
caces-pemp-r386-3b.PDF Idem  Voir document pdf
caces-chariots-automoteurs-a-conducteur-porte.PDF Idem  Voir document pdf
autorisation-de-conduite-chariots-automoteurs Conduite : Articles R4323-55 à R4323-57 du code du travail. Formation à la sécurité : Articles L4141-2, R4141-3 et R4141-13 du code du travail  Voir document pdf
autorisation-de-conduite-engins-de-chantier Idem  Voir document pdf